Réservez maintenant

Super, je reviendrai avec plaisir

Appartement spacieux avec ascenseur et tout le confort nécessaire. Pièces spatieuses pour mettre le lit bébé. Personnel disponible et agréable. Petit déjeuné servi dans l’appartement très bon.

Aurélia

Idéal pour séjour détente

Les chambres de l’établissement sont en fait des studios avec une kitchenette très bien équipée (cafetière bouilloire micro-ondes frigo et plaques chauffantes…) on aurait pu se faire le petit déjeuner sur place.

Delphine

Appartement très spacieux et bien situé

Directement dans le centre et proche de la plage. Logement très spacieux et très propre. Parking dans la résidence.

Marie-Jeanne

Très agréable séjour, à recommander

Résidence calme et très bien située, avec emplacement parking et terrain clos. Appartement très confortable.

Ghislaine

Réserver sur ce logement

L’accueil était chaleureux et les gens très sympathiques, les chambres agréables et propres avec toutes les nécessités.

Patrick

Excellent

Très bon accueil, appartement confortable et propre. Petit déjeuner copieux, servi en chambre. Proximité du centre ville et de la plage.

Chantal

Locations de vacances au bord de l’Océan Atlantique

Située dans le centre de Soulac-sur-Mer, à 2 minutes à pied de la mer, la Résidence Anna vous propose des studios et appartements, ainsi qu’une connexion Wi-Fi et un parking privé gratuits sur place. Les appartements insonorisés et adaptés aux personnes à mobilité réduite disposent d’une télévision, ainsi que d’une cuisine équipée.

Une villégiature dans un site exceptionnel, à Soulac-sur-Mer

Partie intégrante de l’ancienne province de Guyenne (nord de la Gascogne), dans la partie septentrionale de la péninsule du Médoc, Soulac-sur-Mer s’inscrit dans le périmètre des Landes de Gascogne, de la forêt des Landes, et dans le prolongement de la pointe de Grave. Ses habitants sont appelés les Soulacais.
Troisième ville du canton du Nord-Médoc derrière Lesparre-Médoc et Pauillac, forte de 2 523 habitants (en 2013), elle est une station balnéaire et climatique, bénéficiant de la présence sur son territoire d’une vaste pinède, de quatre plages de sable fin donnant toutes sur l’Océan Atlantique, d’un casino et d’infrastructures touristiques et commerciales. Elle n’est distante que de 12 kilomètres de Royan, que l’on peut rejoindre toute l’année par un service de bacs, et se situe à 86 kilomètres au nord-ouest de Bordeaux. En plus de ses fonctions touristiques, Soulac est un petit pôle commercial et de services exerçant son influence sur les communes avoisinantes (supermarchés, zone d’activité, etc.) ; la ville possède en outre un petit port ostréicole, le port de Neyran.
Important port sur la Gironde au Moyen Âge, la cité est alors une étape sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, où de nombreux pèlerins font étape dans la basilique Notre-Dame, avant de poursuivre par le chemin de Soulac. À la fin de la guerre de Cent Ans, l’armée de secours envoyée par le roi d’Angleterre, duc d’Aquitaine Henri VI et commandée par John Talbot y débarque.
Progressivement envahie par les dunes, la cité entre dans une période de déclin dont elle ne sort qu’au XIXe siècle, du fait de la mode des bains de mer, dont on a découvert les vertus curatrices, de même que l’influence bénéfique des émanations des pins, notamment sur les maladies respiratoires. Villas balnéaires et immeubles bourgeois, mais relativement modestes, émergent des dunes, formant l’embryon de la ville actuelle, qui prend son plein essor en 1874, avec l’arrivée de la ligne du Médoc.

© Naturagliss Picture - Mathieu Reveillas / Médoc Atlantique
© Naturagliss Picture - Mathieu Reveillas / Médoc Atlantique
© Djé 1 Moment 1 Image / Médoc Atlantique
© Médoc Atlantique